Actualités

SOMECA

| Parole d'adhérent

SOMECA

La Société Méridionale de Carrières (SOMECA) est le leader régional dans l’extraction et la production de granulats pour la construction. Avec pour objectif zéro accident sur l’ensemble de ses sites de production, la protection de la santé et de la sécurité de ses collaborateurs est une priorité pour l’entreprise.

 

Interview Gianni Dassonville
Animateur Sécurité
SOMECA

 

AIST 83 : Pourquoi avez-vous contacté votre Service de Santé au Travail ?
Gianni Dassonville : Il y a quelques temps, notre conducteur du Chargeur Caterpillar 992, a rencontré des problèmes de santé. Nous nous sommes posé la question du lien entre sa pathologie et l’aménagement de la cabine de conduite du chargeur. Notre opérateur a pour mission de  récupérer les matériaux issus des tirs de mines et de les charger dans les dumpers. Ayant fait part de cette interrogation à notre médecin du travail, celui-ci nous a orienté vers un ergonome IPRP (Intervenant en Prévention des Risques Professionnels) de son équipe pluridisciplinaire afin qu’il réalise une étude ergonomique.

 

AIST 83 : Comment s’est déroulée l’intervention ?
GD : L’objectif était de mettre en évidence les principales contraintes rencontrées par le conducteur de l’engin et de trouver des solutions pour l’aménagement de la cabine. Ainsi, l’ergonome s’est rendu sur notre site du Revest pour réaliser cette étude qui s’est divisée en 2 parties. Durant la première partie, il a observé le chargeur afin d’établir les différents phases de processus. Une étape nécessaire pour une meilleure compréhension et analyse de l’activité du salarié. Lors de la seconde partie, l’IPRP est monté en compagnie du conducteur dans la cabine afin d’observer son comportement, ses gestes pendant son activité. Cette intervention a révélé que l’opérateur est essentiellement contraint par ses caractéristiques morphologiques dans l’utilisation des commandes en cabine.

 

AIST 83 : Quelles préconisations vous ont été proposées ?
GD : Afin d’améliorer les conditions de travail de notre conducteur, nous avons fait le choix de mettre en application toutes les solutions proposées par l’ergonome. Le siège de la cabine a été changé pour un modèle intégrant un dossier baquet et une assise avec une légère inclinaison négative ceci afin de lui assurer un meilleur confort dans son quotidien. Pour compenser la hauteur d’assise trop importante, un tapis plastique de plus de 5 cm a été mis en place permettant ainsi à l’opérateur de stabiliser sa posture.

 

AIST 83 : Quel bilan pouvez-vous en tirer ?
GD : Un de nos engagements étant de diminuer les risques sur les outils de production, cette collaboration avec l’AIST 83 prend tout son sens puisque ces aménagements nous ont permis de maintenir notre collaborateur à son poste de travail. Un bilan positif pour les 2 parties : d’une part nous conservons le savoir-faire et les compétences du collaborateur, d’autre part  le conducteur travaille dans de meilleures conditions. D’ailleurs, nous avons de nouveau sollicité votre service pour réaliser des mesures d’éclairages au niveau de la zone de traitement secondaire et tertiaire.

 

 

Une approche durable de la carrière
Soucieuse du respect de l’environnement, tous les sites de la SOMECA sont classés ISO 14001 et niveau 4/4 de la Charte de l’Environnement de l’UNICEM.

$