Actualités

Travailler sous forte chaleur : quelques recommandations

| Santé au travail

Le travail sous forte chaleur peut présenter des risques pour la santé. En période de canicule, les salariés qui travaillent à l’extérieur peuvent être soumis à des contraintes thermiques fortes. Le Code du Travail ne fixe pas de limite de température pour le travail à la chaleur. Toutefois, à partir de 30°C une vigilance particulière est recommandée : les journées inhabituellement chaudes peuvent constituer un risque pour la santé des salariés.

Travail chaleur

Les signes d’alerte dans l’activité de travail

Les salariés travaillant à l’extérieur doivent être attentifs à 4 niveaux de gravité.

 

1- Tout d’abord, la soif : témoin d’un début de déshydratation.

 

2 - Viennent ensuite des crampes du fait d’une perte de sels et de liquides.

 

3- Puis l’épuisement : forte transpiration, pâleur, peau froide, maux de tête, nausées, confusion, pouls faible et chute de la tension artérielle…

 

4- Et enfin, le coup de chaleur : la température corporelle est supérieure à 40°C, la peau est chaude et sèche, la perte de conscience est possible…

 

L’association de facteurs individuels (santé physique, âge…) et collectifs (organisation et conditions de travail) peut ainsi aggraver, ou à l’inverse modérer, les effets de la chaleur sur la santé.

 

Les salariés doivent être informés des risques liés à la chaleur, des mesures de prévention à adopter et des premiers secours.

Adopter les bons réflexes :

  • Porter si possible des vêtements amples en coton, légers, de couleur claire, une casquette ou un chapeau, des lunettes de soleil
  • S’hydrater régulièrement (eau fraiche, jus de fruits ou de légumes, pas de boissons alcoolisées) même si on ne ressent pas la soif
  • Surveiller son hygiène de vie : éviter toute boisson alcoolisée, les boissons riches en caféine et les repas trop gras et copieux. Privilégier les repas légers et fractionnés.
  • Travailler aux heures les moins chaudes
  • Faire une rotation des taches
  • Maintenir les véhicules en bon état
  • Éviter si possible le travail physique pendant les heures chaudes
  • Adapter le rythme de travail selon sa tolérance à la chaleur
  • Prendre les pauses à l’ombre ou dans un endroit frais
  • Consulter le bulletin météo avant d'aller travailler

Pour en savoir plus, consultez :

Le dépliant de Présanse : "Travail à la chaleur"

Le dépliant prévention de l'INRS : "Travail et chaleur d'été"

Le plan national canicule du Ministère des Solidarités et de la Santé

$