Actualités

Covid-19 : les Services de Santé au Travail associés à la lutte contre l'épidémie

| COVID-19 - Dossier spécial

La ministre du Travail a présenté, mercredi 1er avril, 5 nouvelles ordonnances au Conseil des ministres dont celle adaptant les conditions d'exercice des missions des Services de Santé au Travail à l'urgence sanitaire et modifiant le régime des demandes préalables d'autorisation d'activité partielle.

Covid-19 : les Services de Santé au Travail associés à la lutte contre l'épidémie

Dans ce contexte d'épidémie de Covid-19, l'ordonnance prévoit ainsi de revoir l'activité des Services de Santé au Travail, avec deux points essentiels :

  • Les médecins du travail pourront désormais prescrire des arrêts de travail dans le cadre de l’épidémie.
  • Les médecins du travail et les infirmiers de santé au travail pourront effectuer des tests de dépistage du virus.

Tout cela ne pourra se faire qu'une fois le décret d'application publié et selon un protocole en cours de définition notamment par le Ministère de la Santé. À l'heure de la publication de cette actualité, les Services de Santé au Travail sont en attente de ces éléments pour pouvoir travailler à leur mise en œuvre. La question de la disponibilité des masques et des tests se posera également, l'approvisionnement en quantités suffisantes étant encore un enjeu pour les autorités sanitaires et le gouvernement.

Messages de prévention dans la lutte contre le COVID-19

 

L'ordonnance précise également que "les services de santé au travail participent, pendant la durée de la crise sanitaire, à la lutte contre la propagation du covid-19, notamment par la diffusion de messages de prévention à l’attention des employeurs et des salariés, l’appui aux entreprises dans la mise en oeuvre de mesures de prévention adéquates et l’accompagnement des entreprises amenées à accroître ou adapter leur activité."

 

Ordonnance n° 2020-386 du 1er avril 2020 adaptant les conditions d'exercice des missions des services de santé au travail à l'urgence sanitaire et modifiant le régime des demandes préalables d'autorisation d'activité partielle

 

Source : Présanse Paca-Corse

$