Actualités

Lettre info COVID-19 – n°7 – 30 octobre 2020 - semaine 44

| COVID-19 - Dossier spécial

Comme l’a rappelé le Président de la République, « face à une circulation du virus que même les prévisions les plus pessimistes n’avaient pas anticipée, et alors que les mesures prises jusqu’alors ne suffisent plus », le « reconfinement » s’impose. Il durera au moins jusqu’au 1er décembre.
Evence Richard, préfet du Var

Lettre info COVID-19 – n°7 – 30 octobre 2020 - semaine 44

POINT ÉPIDÉMIOLOGIQUE

  • INDICATEURS DE SUIVI ÉPIDÉMIOLOGIQUE POUR LE VAR AU 28 OCTOBRE 2020 :

  • INDICATEURS SANITAIRES (à la date du 27 octobre)

- Nombre de décès en établissement de santé : 207
- File active des patients hospitalisés en unité conventionnelle : 147
- File active des patients hospitalisés en réanimation : 39

 

  • CLUSTERS (à la date du 22 octobre)

116 clusters depuis le 11 mai 2020, dont 66 actifs

TRAVAIL

La majeure partie des entreprises et des services publics doivent pouvoir continuer à travailler. Le télétravail est désormais la règle pour l’ensemble des activités qui le permettent.

Pour le secteur privé, et pour les salariés qui doivent travailler en présentiel, le ministère du travail a édité à leur intention et celle de leurs employeurs des guides et des fiches conseils par métier pour se protéger du virus → Ministère du travail de l’emploi et de l’insertion

Pour le secteur public, les services publics doivent continuer à être assurés et surtout l’accueil du public aux guichets (services sociaux, Pôle Emploi, MDPH, mairies…) doit se poursuivre.

 

Dans les mairies par exemple, l’accueil du public par les services de l’État civil ou de l’aide sociale est essentiel. Tout comme le service urbanisme doit continuer d’instruire les dossiers pour permettre notamment au secteur du BTP de travailler.
La continuité du service public doit ainsi être assuré dans toutes les administrations, dans le respect des normes sanitaires en vigueur.

 

 

LIEUX DE CULTE et CÉRÉMONIES

 

 

Les lieux de culte sont ouverts mais les cérémonies y sont interdites, à l’exception des cérémonies funéraires dans la limite de 30 personnes et les mariages dans la limite de 6 personnes.

Les crématoriums et les chambres funéraires restent également ouvertes tout comme les cimetières.

Les mariages civils peuvent être célébrés avec 6 personnes maximum mais les fêtes de mariage ne sont plus autorisées.

ÉDUCATION

Les crèches, écoles, collèges et lycées restent ouverts avec un protocole sanitaire renforcé (www.éducation.gouv.fr) dont le port du masque obligatoire dès l’âge de 6 ans.

La prise en charge périscolaire (garderie, centres aérés) est également maintenue tout comme les structures d’accueil spécialisées pour les enfants en difficulté physique ou psychique notamment les instituts médico-éducatifs.

La restauration scolaire est assurée

PORT DU MASQUE

 

À compter de ce samedi 31 octobre, l’obligation du port du masque est étendue à l’ensemble des lieux publics,
notamment sur la voie publique et les espaces publics de plein air, dans les communes suivantes : Fréjus, Saint-Raphaël et Draguignan.

Elles viennent s’ajouter à l’ensemble des communes de la Métropole Toulon Provence Méditerranée.

Pour les communes du Golfe de Saint-Tropez où le port du masque n’était obligatoire que sur certains secteurs, l’obligation concerne désormais l’ensemble de leur périmètre. Sont concernées : Saint-Tropez, Ramatuelle, Grimaud, Cavalaire-sur-mer, Sainte-Maxime, Plan de la Tour et le Rayol-Canadel.

Cette obligation ne s’applique pas aux utilisateurs d’un moyen de déplacement individuel (vélo, trottinette..), à celles pratiquant une activité physique et sportive ni aux personnes en situation de handicap qui peuvent justifier sur certificat médical de cette dérogation.

 

ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC

Les établissements recevant du public (ERP) suivants sont fermés :

 

  • Chapiteaux, tentes et structures ;
  • Bibliothèques, centres de documentation, médiathèques et conservatoires ;
  • Musées et par extension, les monuments autres que les lieux de cultes ;
  • Salles d'auditions, de conférences, de réunions, de spectacles ou à usage multiple (comme les salles des fêtes et salles polyvalentes) pour les salles de spectacles, des répétitions d’artistes professionnels sont autorisés ainsi que des captations à huis clos ;
  • Établissements sportifs couverts (gymnases, piscines couvertes, saunas et hammams, etc.) à part pour le sport professionnel (entraînement et compétition à huis clos) ;
  • Établissements de plein air (stades, hippodromes, parcs d’attraction, parcs zoologiques, etc.) sauf pour les activités sportives professionnelles (entraînement et compétition à huis clos) ;
  • Salles de danse, discothèques et salles de jeux (casinos, bowlings) ;
  • Magasins de vente et centres commerciaux non alimentaires et de 1ère nécessité, sauf pour leurs activités de livraison et de retrait de commandes ; la liste des magasins autorisés figureau chapitre 3 du décret du 29 octobre 2020 ;
  • Restaurants et débits de boissons (y compris dans les hôtels) sauf pour leurs activités de livraison, de vente à emporter ou de « room service » ; la restauration collective sous contrat (restaurant d’entreprise, cantine scolaire…) reste ouverte ;
  • Salles d'expositions, foires-expositions et salons ayant un caractère temporaire ;
  • Établissements de cure thermale ou de thalassothérapie ;
  • Fermeture des campings, villages vacances et hébergements touristiques, sauf lorsqu’ils constituent pour ceux qui y vivent un domicile régulier ou pour l’accueil de personnes en isolement ou en quarantaine.

ATTESTATION DE DÉPLACEMENT

Pour chaque déplacement, une attestation dérogatoire datée et signée est obligatoire et téléchargeable sur l’application TousAntiCovid ou sur le site du ministère de l’Intérieur. Il est également possible de la recopier sur papier libre. Lors d’un contrôle, il convient de justifier de son
identité et de présenter tout document qui justifie de ce déplacement.

 

Il est prévu des attestations permanentes pour emmener ses enfants à l’école (à faire signer par l’établissement scolaire) ainsi que pour aller au travail (à faire signer par son employeur.)

Une amende forfaitaire de 135 € sera appliquée en cas de non-respect du confinement.

À noter : Durant la période de confinement, il ne sera pas possible de voyager, recevoir des amis ou se rendre dans la famille. Une tolérance sera observée pour les retours des vacances de la Toussaint.

 

$