Actualités

L’AIST 83 vous propose un nouvel atelier de la prévention sur le burn out !

| Les actus de l'AIST 83

Face aux nouvelles évolutions du monde du travail, le burn out touche un nombre croissant de personnes sans distinction de catégories professionnelles. Malgré tout, ce phénomène complexe est loin d’être bien connu.

L’AIST 83 vous propose un nouvel atelier de la prévention sur le burn out !

Afin de conseiller et d’accompagner au mieux les employeurs dans la prévention de ce risque émergent, l’AIST 83 vient de lancer un nouvel Atelier de la Prévention qui s’intitule « Prévenir le burn out ». Décryptage avec les auteures et animatrices de ce nouveau programme : Corinne Dabezies, Psychologue du Travail et le Docteur Marie-Christine Roustand, Médecin du Travail.

A qui s’adresse cet atelier ?

Corinne Dabezies & Dr Marie-Christine Roustand : Cet atelier est ouvert à toutes les entreprises adhérentes de l’AIST 83 quel que soit leur secteur d’activité.

 

Il est destiné à toutes les personnes qui sont décisionnaires au sein d’une société : managers, responsables d'équipes ou dirigeants… 

Quels en sont les objectifs ?

 

CD & MCR : Le premier objectif est de pouvoir repérer les signes d’un futur burn out. Le syndrome d’épuisement professionnel est mal connu du grand public c’est pourquoi il faut tout d’abord partir avec des notions claires afin de comprendre ce que le " burn out" recouvre et ce qu'il n'est pas.

 

Le syndrome d’épuisement professionnel est multiforme : on peut ressentir différents symptômes physiques, émotionnels, intellectuels et comportementaux et les conséquences sont parfois graves sur le plan personnel et professionnel.

 

Certaines personnes peuvent cumuler ces 3 maux et les conséquences sont parfois graves.

 

Nous donnons les clés aux managers pour qu’ils puissent identifier l’apparition de ce phénomène pour eux-mêmes et pour leurs équipes.

 

Le 2ème objectif est axé sur la prévention primaire il s’agit d’éviter de cultiver un terrain favorable à l’apparition d’un burn out. Une priorité qui doit inciter les entreprises à mettre en place des actions de prévention le plus en amont possible aussi bien sur le plan individuel qu’au niveau du collectif de travail.

 

Quant au dernier objectif, axé sur la prévention tertiaire, il privilégie l’accompagnement du retour à l’emploi d’un collaborateur ayant vécu un burn out.

Quel bilan pouvez-vous tirer de ce 1er atelier ?

 

CD & MCR : Pour une première, nous en tirons un bilan très positif dans la mesure où c’est un sujet qui reste délicat à aborder.

 

Une dizaine d’entrepreneurs de tous les horizons ont répondu présents.

 

Très en demande, les participants ont apprécié la clarification du terme burn out, les symptômes à identifier, et les précautions à prendre pour éviter les amalgames avec par exemple la dépression ... 

 

A ce jour, une prochaine session est prévue en novembre sur Ollioules.

En bref, quels conseils donneriez-vous aux employeurs pour prévenir le burn out au sein de leur structure ?

 

CD & MCR : Voici quelques conseils de prévention basiques pour eux-mêmes et leurs équipes. En amont, il faut prêter une attention particulière aux symptômes d’alerte et prendre le temps d’écouter.

  • Pour se protéger :
    • Pratiquez une routine anti burn out : s’accorder des micro pauses, écouter son corps ;
    • Trouver l’équilibre entre vie privée et professionnelle ;
    • Définir ses propres limites et les faire respecter ;
  • Pour se soigner :
    • Oser en  parler ;
    • Se faire aider sans attendre par des professionnels ;

Si certaines personnes souhaitent avoir plus de détails nous les invitons à s’inscrire à notre prochain atelier.

$