Actualités

Dès le 1er janvier 2021, la silice cristalline devient un agent cancerogène dans le code du travail.

| Santé au travail

En France, plus de 290 000 personnes sont en contact avec cette substance dans le cadre de leur métier.

Dès le 1er janvier 2021, la silice cristalline devient un agent cancerogène dans le code du travail.

Qui est en contact ?

La silice cristalline peut être utilisée comme matière première dans certains procédés industriels comme la fabrication du verre. Elle se retrouve également sous forme de poussières dans l’air dans de nombreuses activités : extraction de granulats et minéraux industriels, taille de la pierre, fabrication de prothèses dentaires, fonderie, verrerie, cristallerie, bijouterie, industries de la céramique et de la porcelaine, industries des briques et des tuiles, bâtiment et travaux publics, réfection et démolition de fours industriels…

La silice cristalline encadrée par le code du travail.

C'est à compter du 1er janvier 2021 cette date que les professions exposant à la poussière de silice cristalline seront encadrées par le code du travail.
- Cette substance entrera aussi dans la catégorie "cancerogène"

- Des valeurs limites d’exposition professionnelle réglementaires contraignantes sont fixées dans le Code du travail

- Les travaux exposant à de la silice cristalline sont interdits aux jeunes travailleurs de moins de 18 ans (des dérogations sont possibles sous conditions).

$